Embedded Audio Player

Résumé

En son écrin de neige, l'hiver recèle des contes, peuplés d'esprits du Nord: le chant de la femme cerf résonne sur la terre gelée. Trois montagnes plus loin, les douze mois de l’année pèlent des châtaignes autour d’un immense feu, en contemplant l’aurore boréale qui ondule au dessus d’eux. A la minuit du soir de Noël, dans les étables, les animaux parlent, et prédisent l'avenir à qui viendra les écouter. Dans la campagne aux fougères cristallisées de froid, on raconte que cette nuit là, une branche de noisetier se transformera en rameau d'or...

Durée: 3/4 d'heure à 1h. Tout public à partir de 5 ans.


Pour les curieux

Contenu

Les contes de ce spectacle sont issus des répertoires traditionnels de plusieurs pays. Des pays aux hivers blancs: on entendra des contes tchèques, russes, samis ( peuple nomade vivant en Laponie, au nord de la Scandinavie). Mais aussi des chants de Noël du monde entier, accompagnés d'accordéon.

Note d’intention ou le pourquoi du comment

« Les Contes d'Hiver et de Solstice sont nés du désir de faire revivre les croyances et les récits qui peuplaient le monde avant lʼarrivée du Père Noël. Vous ne trouverez donc aucune trace de bonnet rouge dans ce spectacle: il vous parlera dʼun temps où le Père Noël nʼétait pas encore né. Quand on promène son nez du côté des contes dʼhiver, on est dʼabord surpris de découvrir leurs ambiances lugubres. Quoi, Noël, cʼétait ça? Et oui, ces contes nous parlent dʼun temps où les hivers étaient rudes et où décembre annonçait non pas le début des tribulations commerciales, mais celui de la famine et des tempêtes de neige. Mais à bien chercher dans ce répertoire en apparence sinistre...on finit par trouver des pépites qui étincellent par leur optimisme : la lumière se fait plus vive quand elle naît de lʼobscurité. A la lumière de cette nuit solsticiale naît un rapport autre, tissé de convivialité et de solidarité. Des contes où la générosité change les loups en hommes, et où le vent de la lande fredonne des musiques oniriques aux colporteurs errants. Dans les «Contes dʼHiver et de Solstice» , jʼai voulu raconter cela. Ces contes dʼhiver nous ramènent à l'essentiel, de manière poétique...et non dénuée dʼhumour! »